Etayage et constitution de l’état de l’art

Nous en sommes ici à l’étape de la démarche d’investigation qui consiste à la réalisation d’un état de l’art, avec un focus sur l’étayage, comme dans de nombreux articles. Celui-ci peut se faire soit sur Internet – on touche alors au domaine de la recherche d’information en ligne , ou Web Inquiry – soit à partir de bibliothèques de contenu pré-définies. Quels sont les étayages possibles ?

La collecte d’informations constitue une application intéressante des scaffolds de type champs textuels, pour la prise de notes encadrée à partir d’un document. Un certain nombre de champs textes, dont les intitulés peuvent être rédigés par l’enseignant, apparaissent à côté des documents lus par l’élève. Nous prendrons comme exemple de logiciel IdeaKeeper.

ideakeeper

Voilà une transposition informatique d’une aide didactique on ne peut plus classique.

Des scaffolds pourraient également être utilisés pour des outils d’annotation, dont l’objet est de garder dans une base de données centralisée des fragments de texte issus d’un travail d’annotation de documents. Diigo constitue sans doute l’un des outils les plus usités en la matière au sein du grand public. Le scaffold consiste alors en la qualification de l’élément annoté (à partir d’une liste déroulante d’éléments pré-existants). Ici, l’obligation de « tagger » une annotation constitue en soi un scaffold.

Nous sommes loin d’avoir épuisé le sujet de l’instrumentation de l’état de l’art. Dans l’univers de la recherche, le logiciel Zotero, avec son plug-in installé dans les navigateurs Web, constitue l’une des références en la matière. Il existe pléthore d’outils jouant ce rôle d’archivage, qui n’est pas vraiment spécifique de la question de la démarche d’investigation. Peut-être faudra-t-il revenir sur la question à un moment ou à un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>